Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Emma Orbach : une femme qui vit dans les bois par choix !

Emma Orbach a 60 ans, et bien qu’elle soit diplômée de la célèbre université anglaise d’Oxford, elle a choisi d’embrasser un mode de vie très simple depuis près de 15 ans, en vivant seule dans la forêt. Ni eau courante, ni électricité, seulement une maison de terre !

Emma ne semblait pas être prédestinée à une telle vie. Elle a vécu une enfance traditionnelle et a étudié le chinois à Oxford. Après ses études, elle a rencontré son mari qui était architecte. Ensemble ils ont décidé de changer de vie et de créer une communauté autour de la nature. Ils ont donc laissé leur vie pour partir vivre à plusieurs. Mais au fil des ans, notamment à cause de batailles judiciaires, la communauté s’est disloquée et Emma et son mari ont divorcé.

C’est à ce moment-là qu’Emma fait le choix de partir vivre seule dans les bois ! Elle choisit une forêt à l’ouest du Pays de Galles et construit elle-même sa maison avec de la terre et des végétaux. Elle baptise son havre de paix « Tir Ysbrydol », qui signifie en gallois « terre d’esprit ».

Elle vit seule avec ses animaux : 2 chevaux, 7 poules et 3 chèvres. Sa vie est rythmée par l’entretien de son jardin, la cueillette de fruits et aller chercher de l’eau à une source proche. Le soir, elle aime jouer de la harpe quand le soleil décline. Elle vit en harmonie avec la nature et ne va que rarement dans la ville la plus proche pour acheter des aliments qui lui font plaisir (riz, chocolat).

Quand ses enfants viennent lui rendre visite, ils savent bien que les « appareils de nouvelle technologie » sont interdits : pas de téléphone ou d’ordinateur chez elle !

Depuis quelque temps, elle a créé dans ses bois, un centre de retraite accès sur les médecines douces. Elle aime partager son savoir en toute simplicité et souhaite développer cette activité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article