Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

EGYPTE : LA MILITANTE SHAIMA AL-SABBAGH TUEE PAR BALLE

La militante et grande figure féministe Shaima Al-Sabbagh a été tuée par balles alors qu’elle commémorait les quatre ans de la révolution égyptienne, Place Tahrir. Selon les manifestants, ce sont les forces de l’ordre qui ont ouvert le feu. Un anniversaire sanglant où sont mortes 15 personnes au total.

Ce samedi 24 janvier, la jeune femme de 31 ans, mère d’un petit garçon, s’apprêtait à déposer des fleurs sur la place qui a vu naître la révolte anti-Moubarak. « Elle est morte pour avoir voulu chanter la liberté », déclare, effondré, Medhat Al Zahed, président de l’Alliance populaire socialiste, la mouvance politique à l’origine de cette commémoration qui rassemblait quelques dizaines de personnes.

Comme à son habitude, l’activiste chevronnée s’était glissée en tête de cortège de cette manifestation interdite. C’est alors qu’une pluie de gaz lacrymogène se serait abattue sur les manifestants. Quelques secondes plus tard, Shaimaa s’écroulait, le visage ensanglanté, devant le bureau d’Air France. Alors que la police nie toute implication, les nombreuses photos et vidéos qui circulent sur twitter montrent des membres des forces de l’ordre masqués tirer sur la foule. Aujourd’hui, plus que jamais, Shaima Al-Sabbagh devient l’icône d’une révolution brimée.

S.D.L.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article