Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Les 1% les plus riches posséderont plus que les 99% restants en 2016

INFOGRAPHIE. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants, s'alarme l'ONG Oxfam à la veille de l'ouverture du Forum économique mondial à Davos.

Oxfam tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme. "Les richesses dans le monde se concentrent de plus en plus aux mains d'une petite élite fortunée",s'alarme l'ONG qui évoque des inégalités "vertigineuses" dans un rapport publié lundi 19 janvier à l'approche du forum économique mondial de Davos (Suisse).

Premier constat qui illustre le creusement des inégalités dans le monde : les richesses des 80 personnes les plus riches au monde ont doublé entre 2009 et 2014, tandis que les richesses des 50 % les moins bien lotis ont reculé en 2014 par rapport à 2009, constate Oxfam.

"Les richesses de ces 80 individus sont désormais équivalentes à celles détenues par les 50 % les moins bien lotis de la population mondiale. Autrement dit, 3,5 milliards de personnes se partagent les mêmes richesses que ces 80 personnes extrêmement fortunées", poursuit l'ONG.

|Create infographics

Outre ce constat implacable, une projection interpelle. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants, affirme Oxfam. Etude à l'appui, l'organisation non-gouvernementale informe que "la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches était passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépasserait les 50 % en 2016".

"L'ampleur des inégalités mondiales est tout simplement vertigineuse", juge la directrice générale d'Oxfam Winnie Byanyima :

Alors que s'ouvre mercredi le forum économique mondial (WEF) à Davos - où plus de 300 dirigeants politiques de premier plan sont attendus - elle appelle les dirigeants internationaux à s'attaquer "aux intérêts particuliers des poids lourds qui font obstacle à un monde plus juste et plus prospère".

G.S.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article