Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Naissance d'un géant chinois du rail pesant 21,4 milliards d'euros

De la fusion des sociétés d'État CNR Corp et CSR Corp émergera une société évaluée quelque 26 milliards de dollars (21,4 milliards d'euros) au moment où la Chine cherche des marchés pour vendre ses trains à grande vitesse. Les deux sociétés ont pris plus de 30% en Bourse au lendemain de l'annonce.

Une nouvelle compagnie à même de rivaliser avec l'Allemand Siemens ou le Canadien Bombardier. Deux des plus gros fabricants de trains de Chine, les sociétés d'État China CNR Corp. et CSR Corp., vont fusionner, a annoncé mardi 30 décembre l'agence officielle d'informations Chine Nouvelle, citant une annonce faite par la nouvelle entité à la Bourse de Shanghai. Le 21st Century Business Herald a indiqué que la nouvelle entité se nommerait "China Railway Rolling Stock Group".

À la Bourse de Hong Kong, l'action de China CNR Corp. a grimpé mercredi 31 décembre de 45%, pour atteindre 11,12 dollars hongkongais (1,18 euro), tandis que le titre de CSR Corp. a pris plus de 32%, à 10,44 dollars hongkongais (1,11 euro).

Chacun des deux fabricants chinois de trains est évalué à quelque 13 milliards de dollars (10,7 milliard d'euro), la capitalisation de CSR étant légèrement plus élevée. Les détails de cette fusion n'étaient toutefois pas disponibles immédiatement, bien que cette démarche ait fait l'objet de spéculations depuis des mois.

Éviter la compétition interne

Selon Chine Nouvelle, de cette fusion émergera une société de plusieurs milliards de dollars de chiffre d'affaires au moment où la Chine cherche des marchés pour vendre ses trains à grande vitesse. D'après les médias officiels, la fusion aiderait également à empêcher une compétition "coupe-gorge" lorsque les deux fabricants devraient exporter leurs trains.

CSR a fait partie d'une consortium qui a remporté un contrat de 3,75 miliards de dollars pour construire un train à grande vitesse au Mexique en novembre. Mais ce contrat devait être annulé en raison de questions concernant la légalité du processus d'enchères. CNR a quant à lui remporté un contrat pour la construction d'un métro à Boston aux États-Unis.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article