Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Escalier monumental de la gare de Marseille-Saint-Charles

La gare Saint-Charles, inaugurée en 1848, n’avait pas d’accès direct au boulevard d’Athènes. Il fallut attendre 1925 pour qu’un escalier permette cette communication. 15,5 mètres de haut, 104 marches, entrecoupé de 7 paliers. C'est le le 24 avril 1927 qu'il a été officiellement inauguré par le Président de la République Gaston Doumergue .

Pourtant dès 1859, Adolphe Meyer avait souligné un telle nécessité : « Un gigantesque escalier, coupé de repos, bordé de belles lignes architecturales, eût conduit avec magnificence aux terrains supérieurs, au plateau de l’embarcadère. ».

C’est seulement en 1911 que la municipalité lança un concours pour la réalisation d’un tel escalier qui par ses décorations devait former un décor monumental terminant la perspective du boulevard d’Athènes. Le jugement du concours se fit le 3 juillet 1911 et le candidat retenu fut l’architecte Eugène Sénès assisté de Léon Arnel.

Le projet fut retardé par diverses questions techniques et financières mais surtout par le déclenchement de la première guerre mondiale. En 1919 le projet fut repris pour que les travaux soient terminés pour la seconde exposition coloniale, en 1922.

Les bâtiments du Petit Séminaire qui séparaient la gare du boulevard d’Athènes et qui avaient été achetés par l’État en 1903 pour y installer le collège Belsunce transféré ensuite dans celui du collège Saint Ignace, étaient inoccupés. Les travaux de démolition commencèrent le 5 décembre 1921.

Au pied de la colline, à l’extrémité du boulevard d’Athènes, se trouvait une statue dite de la « Vierge dorée » élevée en l’honneur de l’Immaculée Conception et inaugurée le 8 décembre 1857. Cet édifice fut transféré fin 1922 à son emplacement actuel au carrefour formé par le boulevard Voltaire, la rue Pierre-Semard et le boulevard de la Liberté.

La première pierre de l’escalier fut posée par le maire Siméon Flaissières le 17 juillet 1923. Une première inauguration eut lieu le 22 décembre 1925 pour l’ouverture de l’escalier au public, mais les travaux de sculpture n’étaient pas terminés.

Après l’achèvement définitif des travaux de décoration, une seconde inauguration en grande pompe eut lieu le 24 avril 1927 en présence du Président de la République Gaston Doumergue, aux côtés de Siméon Flaissières, Sénateur Maire, de André Tardieu, Ministre des travaux publics et du préfet Delfini. Au cours de cette même journée fut également inauguré le monument aux morts d’Orient. Le lendemain fut inauguré le tunnel du Rove.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article