Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Présidentielle 2017 : Attali n'est pas candidat mais a un programme

L'ancien conseiller de François Mitterand travaille sur un programme "d'intérêt général" avec des "experts indépendants". Il souhaite que "2016 soit occupée par un débat sur les idées et sur les projets".

Il veut peser sur le débat politique. L'économiste Jacques Attali a annoncé vendredi 20 février dans une interview sur BFM TV / RMC qu'il présenterait un programme présidentiel fin 2015 pour lancer le débat en vue du scrutin de 2017.

"Ce programme d'intérêt général pourra être révisé. C'est tout l'intérêt, c'est primordial. Il pourra être changé en 2016" en fonction des débats qu''il aura généré.

L'ancien conseiller spécial de François Mitterrand a ajouté qu'il travaillait pour cela avec des experts indépendants.

Se faire élire pour ses idées et pas pour"la couleur de sa cravate"

L'objectif est d'"essayer de faire en sorte que l'année 2016 soit occupée par un débat sur les idées et sur les projets", "de façon à ce qu'en 2017, les candidats s'affrontent non pas sur la couleur de leur cravate mais sur le projet qu'ils proposent au pays".

"Ce n'est pas un programme 'UMPS', ce n'est pas du tout un programme de consensus entre les partis", a poursuivi Jacques Attali. Et s'il est dénoncé comme tel par le Front national, "ce sera un honneur pour moi".

Jacques Attali avait présidé la Commission pour la libération de la croissance française mise en place par Nicolas Sarkozy lors de son mandat présidentiel. Cette commission, dont l'actuel ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a été rapporteur, avait fait plusieurs centaines de propositions.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article