Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Pourquoi il ne faut plus manger les frites de Mc Donalds ?

Les frites de McDonald sont bien loin d’être de simples pommes de terre. Il s’avère en fait qu’elles sont composées de 17 ingrédients.

En voici quelques-uns :

- Arôme naturel : obtenu à partir d’une source végétale qui contient possiblement le nerf et la toxine du cerveau, soit le glutamate monosodique (MSG).

- Pommes de terre : de mauvaise qualité.

- Dextrose : un type de sucre.

- L’huile de canola : génétiquement modifiée (OGM).

- L’huile de soja hydrogénée : Le procédé d’hydrogénation de l’huile la rend encore plus malsaine que dans sa formule naturelle (OGM).

- L’huile de carthame : L’huile de carthame contient un niveau élevé d’oméga-6, soit 10 073 mg par cuillère à soupe, mais ne contient aucun oméga-3. Sachez qu’une des façons les plus rapides de s’enflammer est de ne pas manger suffisamment d’acides gras oméga-3 et de manger trop d’oméga-6. L’inflammation cause d’ailleurs plusieurs maladies.

- Diméthylpolysiloxane : Cette substance est présente dans la majorité des éléments frits proposés dans les menus de restauration rapide. Elle est aussi présente dans le shampooing et le conditionneur, les produits à polir, la pâte à modeler, les lentilles de contact, les produits de calfeutrage, les cosmétiques, les huiles résistantes à la chaleur, etc.

- Pyrophosphate : un acide de sodium. Cet ingrédient est utilisé pour maintenir la couleur des frites. L’industrie chimique le répertorie comme dangereux en cas d’ingestion. Il provoque une inflammation. Sa surconsommation peut entraîner des niveaux de phosphore dans le sang qui peuvent contribuer à l’ostéoporose.

- TBHQ : Un préservatif à base de pétrole lié à la perturbation des hormones, à l’asthme et aux maladies de la peau. A long terme, il peut endommager l’ADN et engendrer un cancer. Cet additif peut être trouvé dans la composition de 18 articles du menu de McDonald.

- Acide citrique : de la moisissure noire (OGM).

- Huile végétale pour la friture : un mélange de sept ingrédients, soit l’huile de soja (OGM), l’acide citrique (OGM), l’huile de canola (OGM), l’huile de maïs (OGM), l’huile de soja hydrogénée avec butylhydroquinone tertiaire (OGM) et le polydiméthylsiloxane.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article