Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Benjamin, l’homme qui veut créer un écovillage vegan avec 0 euro

Benjamin, l’homme qui veut créer un écovillage vegan avec 0 euro

Après avoir traversé la moitié de la planète en stop, Benjamin Lesage a décidé de bannir l’argent de son quotidien. Il raconte son mode de vie en autosuffisance et son projet d’écovillage vegan basé sur une économie de don.

Comment vivre sans argent?

Je dirais qu’il faut essayer sans rien prévoir. Lance-toi là-dedans. Prends un sac à dos, une gourde, tu commences avec du couchsurfing, tu fais du stop…


Ce n’est pas compliqué?

A un moment donné, tu vas te retrouver dans une situation compliquée et tu vas devoir demander de l’aide à quelqu’un. Et tu verras que cette personne t’aidera.

Être décroissant, c’est apprendre à demander, faire la fin des marchés pour récupérer des fruits et légumes invendables. C’est voir qu’il y a beaucoup de gaspillage.

Demander c’est aussi se rabaisser. Car on se sent inférieur, dépendant.

Et pour le logement?

C’est très facile. Tu peux faire du woofing (être hébergé, nourri et formé en échange de travail dans une ferme), ou du logement contre service. De nombreuses personnes ont besoin d’aide.

Garder des personnes âgés, c’est parfois seulement 6 à 8 heures de travail par semaine. Et en échange, tu as un logement. Il faut se lancer dans des expériences diverses.

Tu soutiens l’économie de don…

Oui. C’est cette idée où on aurait une économie où tous les acteurs donneraient sans attendre quelque chose en retour, avec cette confiance que si eux ils donnent, les autres donneront aussi.

Cette confiance ne va plus dans les banques, mais dans l’humain. Cela implique que les gens travaillent sur ce qu’ils ont envie de partager. Et évidemment, on ne consomme et on ne produit que ce qui est nécessaire.

Vous voulez créer un écovillage vegan?

Oui. Nous cherchons un lieu où des personnes vivraient. Un peu moins de 100 personnes, car c’est important que tout le monde se connaisse. Chaque famille aurait une maison à elle.

Et à côté, il y aurait un endroit commun, où des gens pourraient venir de l’extérieur pour que d’autres gens apprennent d’eux-mêmes. Ceci sans échange monétaire.

Cette communauté sera vegan. Nous pensons que c’est un mode de vie très écologique et adapté à notre philosophie.

Et après?

Il faudra que la municipalité nous laisse faire. Concrètement, on se propose comme cobayes pour faire un laboratoire sur cette expérience. Pendant quelques années, on regarde comment ça fonctionne, comment on arrive à vivre ensemble. Et on ouvre le projet pour que des écoles, des universitaires viennent nous voir pour que ce projet puisse bénéficier à des études.

La seule chose qu’on demande, c’est qu’on ait le droit de le faire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article