Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

L'argent ne fait pas tout! Le nouveau sacre du PSG en 5 chiffres

L'argent ne fait pas tout! Le nouveau sacre du PSG en 5 chiffres

Déjà sacré depuis le 16 mai et sa victoire à Montpellier (2-1), le Paris-Saint-Germain a confirmé samedi 23 mai son titre en battant Reims au Parc des Princes (3-2). Les Parisiens ont ainsi remporté leur troisième titre national consécutif. Retour en chiffres sur la saison écoulée et le nouveau sacre parisien.

  • 83: Avec 83 points au terme des 38 journées, le PSG n’a pas battu son record établi l’an passé, alors qu’il avait terminé l’exercice avec 89 points. Il fait presque aussi bien qu’en 2013, lors du premier des trois titres depuis l’acquisition du club par les Qataris.
  • 8 La lutte aura été cette saison plus serrée que lors des années précédentes. Lyon a longtemps fait douter le champion en titre, avant de s’écrouler à Caen lors de l’antépénultième journée, le 9 mai (0-3). L’écart entre le champion et son dauphin ne reflète pas fidèlement cette lutte serrée, s’établissant à 8 points, quand il était de 9 points l’an passé et de 12 l’année précédente.
  • 27 Le jeune Français Alexandre Lacazette a mis fin à deux ans de règne de Zlatan Ibrahimovic sur le classement des buteurs de la Ligue 1. Après 26 buts l’an passé et 30 l’année précédente, le Suédois n’a cette année marqué « que » 19 buts et a été devancé par le Lyonnais et ses 27 buts inscrits, ainsi que par le Marseillais André-Pierre Gignac (21 buts). Un meilleur buteur français n’est pas chose rare : Olivier Giroud l’avait été en 2012 (21 buts) et Gignac trois ans auparavant (24 buts).
  • 5 Avec ce troisième titre consécutif, le Paris-Saint-Germain a ainsi remporté son cinquième titre national, mais il est encore loin d’être le club français le plus titré. L’AS Saint-Etienne reste encore en tête du palmarès du championnat tricolore avec 10 victoires, devant Marseille (9 titres), Nantes (8 titres) et Monaco et Lyon (7 titres chacun).
  • 1029 Le véritable leader de la première division française est toutefois… l’Olympique de Marseille. Du moins, d’après le classement général toutes saisons confondues depuis 1932 (début du professionnalisme dans le football français), établi par la Ligue de football professionnel. Avec 1 029 victoires, le club phocéen bénéficie de ses 65 saisons au plus haut niveau, à une saison du record détenu par le FC Sochaux. A ce classement – totalement sans incidence –, les Girondins de Bordeaux arrivent deuxièmes, avec 978 victoires, devant l’AS Saint-Etienne (954) et l’AS Monaco (889). Le PSG, lui, est quatorzième.

Alexandre Pouchard
Journaliste aux Décodeurs

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article