Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

QUELLES SONT LES HORMONES STIMULÉES PAR LE SPORT ?

La sensation de bien être ressenti à la fin de notre séance sportive, l’avez-vous déjà vécue ? C’est l’une des conséquences de la pratique sportive et c’est aussi pour cela que certains ne peuvent plus s’en passer. Nous allons vous présenter toutes les hormones secrétées par notre corps à travers un petit top 3.

UNE DOUCE SENSATION DE BIEN ÊTRE DUE AUX ENDORPHINES

Mais quelle est cette douce sensation que l’on ressent pendant mais surtout après une bonne séance de sport ? Et bien cette sensation est tout simplement due à une production d’endorphines en grande quantité. Mais qu’est ce que c’est ? C’est un groupe deneurotransmetteurs dont la structure ressemble fortement à celle de la morphine. Ces puissants anti-douleurs procurent une source de plaisir autorisant ainsi la poursuite de gros efforts et l’euphorie, elles font disparaître ainsi les symptômes des coups de blues. Ce sont les sports de cardio qui en produisent le plus. Pratiqués pendant 30min à un rythme ni facile ni dur, ces sports amènent un taux très élevé d’endorphine !

PLUS DE DOPAMINE, POUR MOINS DE FATIGUE

La dopamine est l’hormone du plaisir et de la vigilance, grâce à celle-ci on se sent moins fatigué et plus productif. Elle est aussi secrétée lorsque l’on consomme de l’alcool, de la drogue ou encore une activité sexuelle. Ayant des conséquences excellentes et bénéfiques sur tout notre organisme, l’endorphine ainsi que la dopamine peuvent nous rendre dépendants au sport.

L’ADRÉNALINE ET LA NORADRÉNALINE POUR ÊTRE PRÊT À REBONDIR !

Plaçant le corps dans de bonnes conditions, l’adrénaline et la noradrénaline sont présentées comme les hormones du stress. Grâce à elles, nous sommes prêts à bondir pour chaque occasion comme attaquer ou fuir, courir ou pousser une barre.

Le but principal de la noradrénaline est l’action qu’elle produit sur nos cellules grasses pour leur donner l’ordre de déstocker ! Mettre de l’intensité dans vos efforts pour en produire suffisamment pour avoir un bon résultat, vous pouvez pratiquer par exemple de la musculation avec des poids, du crossfit, des sprints, des sauts, etc.

POUR CONCLURE :

Pour commencer votre entrainement, faites un peu de musculation ou des sprints pour augmenter alors les niveaux de noradrénaline et encourager le déstockage. Prolongez votre séance par une activité plus cardiaque pour consommer ce gras en circulation et pour produire une grande quantité d’endorphine, histoire d’être serein(e) toute la journée !

Par Erwann Menthéour

QUELLES SONT LES HORMONES STIMULÉES PAR LE SPORT ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article