Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Changeons de regard sur les entrepreneurs sociaux

Technologique ou social, l'entrepreneuriat réunit une seule et même communauté : les entrepreneurs. Dépassons les a priori sur ceux qui portent des projets à but non lucratif.

Lorsque j’interroge des entrepreneurs sur leurs meilleurs exemples d'innovation et d'entrepreneuriat au cours des cinquante dernières années, la plupart citent spontanément des technologies révolutionnaires nées dans la Silicon Valley. Ayant été un entrepreneur dans les nouvelles technologies pendant l’essentiel de ma carrière, je réalise à quel point mes homologues ont une vision biaisée des choses.

Dans l’univers des technologies, je n’ai jamais eu à pousser quiconque pour qu’il se définisse comme un entrepreneur dans les nouvelles technologies. En réalité, beaucoup s’autoproclamaient « entrepreneurs dans les nouvelles technologies » sans vraiment en être un.

Aujourd'hui, je m’étonne de rencontrer des entrepreneurs sociaux que je dois convaincre qu'ils sont bel et bien des entrepreneurs sociaux. Il est surprenant de constater que la notion « d’entrepreneur social » reste assez floue. La semaine dernière, une jeune activiste brésilienne s'est offusquée lorsque je lui ai demandée si elle était un entrepreneur social : en effet, pour elle, « entrepreneur social » rime avec « profits ».

Une question de point de vue

Au travers de mes échanges avec mes amis et camarades entrepreneurs qui évoluent dans d’autres secteurs, il apparaît évident que nous devons faire mieux connaître la réalité de l'entrepreneuriat social. Aujourd'hui, il y a trop souvent un fossé entre ce qu’est un entrepreneur et ce qu’est un entrepreneur social.

Grâce aux fonctions que j’occupe, j’ai rencontré des entrepreneurs sociaux dans de nombreux pays. La réalité sur le terrain montre de véritables innovations portées par des entrepreneurs qui dirigent la nouvelle génération d’ONG et d’entreprises sociales.

Avec ma longue expérience d’entrepreneur des nouvelles technologies, j’en ai moi-même fait l’expérience. Tout récemment, un ami m’a présenté comme étant un « ancien entrepreneur.» Pourtant, je créée aujourd'hui ce que je considère comme étant ma sixième start-up. La seule différence est que cette fois-ci, elle est à but non lucratif.

L'entrepreneuriat est donc simplement une question de point de vue sur les choses et d’état d'esprit. Qu’il soit technologique ou à vocation sociale, l’entreprenariat réunit une seule et même communauté d’entrepreneurs. Il est crucial de dépasser ces a priori et de changer les mentalités.

Nous devons donner toute sa place à l'entrepreneuriat social dans notre histoire et dans nos échanges sur l’entrepreneuriat. Il doit rayonner au-delà des salles de classes dans les écoles de commerce pour trouver sa place dans les manuels scolaires des écoles primaires – et non seulement étudier les exemples de Mark Zuckerberg et Richard Branson, mais aussi ceux de Muhammad Yunus et de Martin Luther King, Jr.

Dans nos magazines et dans les classements des 40 meilleurs P-DG, nous ne devrions jamais faire la distinction entre ceux qui ont créé une entreprise privée et ceux qui ont créé une entreprise dans l’intérêt public. Dès aujourd'hui, changeons de discours.

Par Alexandre Mars, président-fondateur d'Epic Foundation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article