Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Au Brésil, #McDonald's sur le gril

Au Brésil, #McDonald's  sur le gril

Travailleurs, syndicalistes, représentants politiques... Lors de l'audience d'Arcos Dorados (la plus grosse franchise de McDonald's en Amérique du sud) devant la commission pour les Droits de l'homme du Sénat brésilien, jeudi 20 août, des témoins venus du monde entier ont défilé en nombre pour dénoncer les conditions de travail dans l'entreprise de restauration.

McDonald's est en difficulté au Brésil. La chaîne de restauration rapide était auditionnée, devant la commission pour les Droits de l'homme du Sénat, jeudi 20 août.Travailleurs, syndicalistes et politiciens du monde entier sont venus témoigner des bas salaires et des mauvaises conditions de travail au sein de la chaîne de fast-food.

L'audience résulte d'une plainte de l'une des principales centrales syndicales brésiliennes, l'UGT, le vendredi 14 août, contre Arcos Dorados, la franchise de la chaîne dans le pays. La centrale demande au parquet d'ouvrir une enquête pour évasion fiscale, concurrence déloyale et violation du droit sur les franchises.

La franchise Arcos Dorados ne s'est pas présentée à l'audience

Arcos Dorados Holding, premier opérateur en Amérique Latine, compte 95.000 employés pour 3,7 milliards de dollars de chiffre d'affaire en 2014. Il s'agit de la plus grande franchise de McDonald's dans le monde.

Le groupe américain a quant à lui refusé de participer à l'audience, selon un porte parole de l'entreprise.

"Nous sommes totalement convaincus que la compagnie respecte le droit du travail depuis l'ouverture de son premier restaurant au Brésil il y a 36 ans", affirme sa filiale brésilienne dans un communiqué.

Pourtant, pour les plaignants, au Brésil, la firme refuse de payer les heures supplémentaires, viole le droit de représentation syndicale et ne fournit pas l'équipement nécessaire en cuisine, mettant ses employés en danger de brûlure et autres blessures.

« McDonald's est l'un des plus gros employeurs du pays mais il détient aussi les pires records en matière de conditions de travail » explique Moacyr Roberto Tesch Auersvald du syndicat Nova Central, au Guardian.

Dans une déclaration, un jour avant le procès, Arcos Dourados précise que ses plus de 40.000 employés au Brésil sont représentés par plus de 80 syndicats et que la filiale respecte toutes les lois brésiliennes, rappelle le site du Gardian.

Une semaine d'actions au Brésil pour des meilleures conditions de travail

Jeudi 20 août, le Procureur Leonardo Mendoça a annoncé la formation d'un nouveau groupe de travail sur les conditions d'exploitation de cette franchise McDonald's. De quoi satisfaire les témoins de l'audience qui demandaient l'ouverture d'une enquête sur les pratiques de ces fast-foods au Brésil.

Depuis une semaines les actions s'enchaînent dans le pays. Lundi 10 août, les employés de McDonald's se sont entretenus avec trois membres du gouvernement brésilien pour améliorer les conditions de travail et exiger des hausses de salaire. Une rencontre suivie le lendemain par une manifestation rassemblent plus de 300 employés.

McDonald's fait face à plusieurs procès dans le monde

L'audience du 20 août au Brésil s'ajoute à d'autres enquêtes aux Etats-Unis et en Amérique Latine. Tandis que sur le Vieux Continent, la Commission européenne enquête sur ses pratiques fiscales.

"Au lieu de créer de bons emplois et d'acquitter sa juste part de taxes, McDonald's exploite la société, pousse les gens dans des emplois sans avenir et échappe à l'impôt", a commenté Scott Courtney du syndicat international des employés de service (SEIU) auprès de l'agence Reuters.

Ce syndicat qui compte 1,9 million de membre mène, depuis une grève à New York en 2012, une campagne pour un salaire de 15 dollars de l'heure dans l'industrie américaine du fast-food.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article