Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

En Iran, la température ressentie a atteint 74°C vendredi

En Iran, la température ressentie a atteint 74°C vendredi

Le thermomètre s'affole depuis plusieurs jours au Moyen-Orient, une situation aggravée par l'humidité de l'air.

Comparée à cette vague de chaleur, la canicule survenue début juillet en France semble presque rafraîchissante. Le thermomètre s'affole depuis plusieurs jours au Moyen-Orient, jusqu'à atteindre une température ressentie de 74°C, vendredi 31 juillet, à Bandar Mahshahr (Iran), raconte le Washington Post (en anglais).

Un niveau d'humidité extrêmement élevé

La raison de cette chaleur étouffante est à chercher dans la localisation de la ville : ses 110 000 habitants vivent à proximité du golfe Persique, où la température de l'eau est supérieure à 30°C, détaille le quotidien américain. Des températures si élevées que, quand le vent s'en mêle, le niveau d'humidité de l'air atteint des records.

Or, les êtres humains ont tendance à davantage ressentir la chaleur dans ces conditions, explique le site Popular Science (en anglais). L'atmosphère humide empêche la sueur de s'évaporer, alors que c'est celle qui aide le corps à se rafraîchir face à la chaleur.

Le thermomètre n'a pas battu le record mondial

Sur le thermomètre, la température devrait continuer de flirter avec les 50°C cette semaine. Mais, malgré cette chaleur étouffante, Bandar Mahshahr n'a pas battu le record, précise le Washington Post : en 2003, une température ressentie de 81°C avait été observée en Arabie saoudite.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article