Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

La Russie interdit à Auchan de vendre ses produits surgelés

La Russie interdit à Auchan de vendre ses produits surgelés

La chaîne française de distribution Auchan n'est désormais plus désirée en Russie. Suite à l'éclatement d'un scandale sanitaire début août, l'enseigne devrait être suspendue dans le pays. La qualité des produits surgelés et à base de viande est mise en cause.

Ça va de mal en pire pour Auchan en Russie. Après la découverte d'infractions à la réglementation de la part de la chaîne de distribution française, les autorités sanitaires russes ont annoncé mardi 11 août avoir saisi la justice en vue de lui interdire de préparer et vendre ses propres produits surgelés.

La Russie fait preuve de fermeté

Début août, l'agence sanitaire Rosselkhoznadzor avait accusé Auchan, après une vague de contrôles, de ne pas respecter les dates de péremption ainsi que les règles en matière de traitement des déchets alimentaires, et de vendre des mélanges de viande en les faisant passer pour du bœuf ou du porc hachés.

Selon un communiqué de l'agence russe mardi, 35 échantillons sur 47 analysés ne respectent pas la réglementation. Ces résultats doivent être transmis "à un tribunal en vue de suspendre les activités d'Auchan en termes de fabrication et vente de plats surgelés", a-t-elle précisé.

Depuis plus d'un an, le pays interdit l'importation de la plupart des produits alimentaires qui la sanctionnent pour son rôle présumé dans la zone ukrainienne. Le distributeur français est implanté depuis 2002 en Russie où il est très présent avec 88 magasins.

Auchan paie ses erreurs

Lors des premières diffamations à son encontre, l'enseigne française avait contesté la méthode d'analyses et réclamé de nouvelles recherches. Cependant, la piste d'un énième scandale alimentaire serait plausible. En juin 2014, un des fournisseurs d'Auchan en France, "Castel Viandes", avait été mis en examen pour "tromperie aggravée".

Pierre Hinard, ex-cadre d'Auchan et auteur du livre Omerta sur la viande, n'hésite pas à dénoncer l'attitude du distributeur lorsqu'il appris les méthodes douteuses de Castel Viandes :

"Auchan n'a même pas saisi les services de l'Etat, et a préféré se servir de mes informations pour sa négociation commerciale avec Castel Viandes, pour faire encore baisser les prix", rappelait-il dans une interview à Rue 89 Lyon.

La chaîne de distribution française est donc loin d'être transparente.

(Avec AFP)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article