Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Stephen Hawking : son système de communication en libre accès

Stephen Hawking : son système de communication en libre accès

Le système de communication développé par l'astrophysicien Stephen Hawking et la société Intel est disponible en open source. Il lui permet d'écrire grâce aux contractions de sa joue.

Le célèbre logiciel permettant à Stephen Hawking, atteint de la maladie de Charcot, de communiquer est désormais disponible à tous. Baptisée ACAT (Assistive Context-Aware Toolkit), cette interface homme-machine a été créée par l’astrophysicien lui-même et la société Intel. C’est elle qui lui donne cette voix robotisée reconnaissable entre mille.

Lourdement handicapé, Stephen Hawking avait perdu l’usage de la parole à la suite d’une trachéotomie d’urgence. L’évolution de sa maladie, le paralysant presque totalement, l’empêche de se servir de son pouce pour taper sur un clavier ou une souris d’ordinateur.

Améliorer la vie de millions de personnes

La société d’informatique a alors adapté son logiciel de communication à ses capacités. Une collaboration de deux ans a été nécessaire pour développer cet outil sur-mesure utilisant des capteurs de mouvement et un prédicteur de mots. « Un curseur balaie automatiquement un clavier virtuel et, lorsque le physicien de renom contracte sa joue, un capteur infrarouge se déclenche. Le curseur s’arrête et sélectionne la touche ou l’option sur laquelle il était positionné à cet instant précis », explique Intel sur son site internet. Ainsi, grâce aux clignements de ses yeux, des mouvements de ses sourcils ou des contractions de sa joue, le scientifique peut écrire ou naviguer sur Internet.

Pour l’instant, ACAT n’est disponible que sur Windows mais pourrait être utilisé par d’autres développeurs pour améliorer le quotidien de millions de personnes atteintes de handicap.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article