Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

L'Indonésie recale le Rafale et choisit le Sukhoi Su-35

L'Indonésie recale le Rafale et choisit le Sukhoi Su-35
L'Indonésie recale le Rafale et choisit le Sukhoi Su-35

Jakarta a choisi l'avion de combat russe, le Sukhoi Su-35 pour remplacer ses vieux appareils F-5E Tiger II. Le contrat qui est évalué à 1 milliard de dollars, devrait être signé au plus tard avant la fin de septembre.

L'Indonésie a choisi l'avion de combat russe, le Sukhoi Su-35... Exit donc le Rafale de Dassault Aviation, le Typhoon du consortium européen Eurofighter (BAE Systems, Airbus Group et Finmeccanica), le F-16 de l'américain Lockheed Martin et le Gripen, du suédois Saab. Selon le site américain spécialisé Jane's, qui cite l'agence indonésienne Antara, le ministre de la Défense indonésien, Ryamizard Ryacudu, a sélectionné l'avion de combat multi-rôle Su-35 pour remplacer les vieux appareils F-5E Tiger-II fabriqués à l'époque par l'américain Northrop. Évalué à 1 milliard de dollars, le contrat devrait être signé au plus tard avant la fin de septembre.

Jakarta va acheter 16 Su-35 pour renouveler un escadron de F-5E Tiger II, qui était entré en service en 1980 et qui doit être retiré d'ici à la fin de la décennie. Un choix logique comme l'a rappelé le ministre de la Défense indonésien. Ryamizard Ryacudu a fait observer que les forces aériennes indonésiennes (TNI-AU) ont l'habitude de disposer d'avions de combat russes. Elles opèrent une flotte mixte de 16 appareils composée de Su-27SK et de Su-30MK2, achetés précédemment. Jakarta avait déjà acheté fin 2011 six chasseurs Su-30MK2 à la Russie.

Un financement russe?

Selon des sources indonésiennes, cités par Jane's, cette acquisition pourrait être financée par un prêt russe. Le vice-président de la commission de défense de chambre des représentants indonésiens, Tubagus Hasanuddin, a pour sa part indiqué le 1er septembre que le gouvernement négociait avec Moscou les termes d'un crédit de 3 milliards de dollars pour favoriser des acquisitions de matériels militaires russes par Jakarta.

C'est le premier contrat export pour le Su-35 (ci-dessus, au Bourget en 2013), qui a été uniquement commandé à 48 exemplaires par la Russie, les livraisons ont débuté en décembre 2012. Moscou se serait engagé à produire en Indonésie des composants du Su-35 et/ou à sous-traiter à l'industrie locale la maintenance, la réparation et le support des Su-35. L'entreprise publique PT Dirgantara est presque certaine de participer à ce programme.

Le Rafale passe une étape cruciale en Inde

En Inde, tout semble rouler pour le Rafale, qui a passé mardi soir une étape clé pour la vente de 36 appareils à New Delhi. Le comité d'approvisionnement militaire (Defence Acquisition Council) a donné son feu vert à la poursuite des discussions sur l'achat des 36 Rafale, qui doit être encore validé par d'autres instances gouvernementales avant de pouvoir être signé avec la France. Cette décision était anticipée lors d'une réunion qui a eu lieu vendredi dernier, en prélude à la signature d'un accord espérée ce mercredi en présence de Jean-Yves Le Drian.

Ce comité, qui arbitre les achats importants des matériels d'armement, "a été informé par les négociateurs des progrès des discussions et a donné son feu vert pour les poursuivre", a expliqué un responsable indien à l'AFP. "Nous espérons pouvoir aboutir prochainement à un accord de gouvernement à gouvernement", a-t-il poursuivi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article