Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

C'est grâce au fromage que les adultes ont pu boire du lait

C'est grâce au fromage que les adultes ont pu boire du lait

«Quel est le premier Homme à avoir eu l’idée de boire du lait d’animaux?» Cette question, que beaucoup de monde se pose, en cache une autre, beaucoup plus complexe: comment l’Homme a-t-il découvert le fromage? L’histoire racontait jusque-là, qu’il y a 9.000 ans, un nomade qui voyageait a vu le lait qu’il transportait se transformer en fromage à cause de la chaleur.

Mais pour Paul Kindstedt, scientifique spécialisé dans le fromage à l’université du Vermont qui répond au site Gastropod, il y a dans cette version un problème de taille: le nomade n’avait aucun intérêt à transporter du lait avec lui puisque l’Homme était encore intolérant au lactose.

Selon lui, 1.000 ans avant l’arrivée du fromage, le début de l’agriculture a attiré les moutons et les chèvres sauvages, qui devaient alors fournir du lait pour leurs petits. Les nourrissons humains étant les seuls tolérant au lait, du fait de l’apport maternel, ils ont donc été les premiers à consommer du lait d’animaux.

«Nous savons grâce à des modélisations génomiques et archéo-génétiques que la capacité de tolérance au lactose chez l’adulte ne s’est développée que vers les années 5.500 avant J.C.»

Le site Quartz relève que le véritable avènement du fromage a commencé il y a 8.500 ans grâce à deux développements dans l’histoire de l’Homme.

Tout d’abord, l’agriculture intensive a asséché le sol, poussant les hommes à se déplacer plus souvent avec des troupeaux, leur laissant les terres impropres à la culture.

Ensuite, l’invention de la poterie, qui permettra de contenir le lait plus facilement. Dans ces pots, le lait «coagulait très vite, en quelques heures [à cause de la chaleur et de l’acide d’une bactérie lactique], explique Kindstedt. A un certain point, quelques adultes aventureux ont décidé de tester cette nouvelle matière et ont découvert qu’ils pouvaient la tolérer bien mieux que le lait». Notamment parce que la fermentation évacue 80% du lactose contenu dans le lait.

Très vite, le fromage devient un élément à part entière de notre alimentation et de plus en plus de nouveaux-nés conserveront leur tolérance au lactose une fois adulte, au gré des mutations génétiques. En quelques milliers d’années à peine, et grâce aux migrations vers ce qu’on appelle aujourd’hui l’Europe, la tolérance au lactose s’est répandue à travers le monde.

Mais si le fromage est apparu il y a plusieurs milliers d’années, il faudra attendre le Moyen-Age pour voir les variétés se développer, et le XXe siècle pour que son industrialisation commence, notamment outre-Atlantique, où le cheddar a longtemps dominé.

La radio NPR rapporte ainsi le fromage a été développé aux Etats-Unis par un Canadien au début des années 1900. James Lewis Kraft, créateur de la marque Kraft, a été l’un des premiers à imposer le fromage pasteurisé, une pratique très rare à l’époque qui a fini par se généraliser.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article