Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre et Comprendre

“Il est de la responsabilité de tous de veiller à ce que les nouveaux moyens de diffusion de l'information se traduisent par un enrichissement, et non un appauvrissement du patrimoine culturel mondial.” Pierre Joliot

Deux apiculteurs australiens font fortune avec cette incroyable ruche

Deux apiculteurs australiens font fortune avec cette incroyable ruche

Elle produit du miel, mais pas seulement. Depuis des semaines, la ruche 2.0 de ces deux apiculteurs australiens est également une machine à cash. L’idée est toute simple, mais sur le crowdfunding, elle a déjà dépassée 12 millions de dollars.

Etre un peu baba cool n'empêche ni d'être inventif, ni même de faire fortune. Deux Australiens de Byron Bay, Stuart et Cedar Anderson, un père et son fils, viennent d'en faire l'expérience. Sur Indiegogo, un site de crowdfunding dont le nom peut pourtant prêter à confusion, leur invention fait un carton. Après une première levée de près de 6 millions de dollars au printemps dernier, ils ont dépassé les 12 millions de dollars en près de trois mois avec les nouveaux modèles de leur ruche 2.0 dont les éléments intérieurs sont imprimables en 3D.

Il faut dire que leur ruche est révolutionnaire. Flow Hive -c'est son nom- permet de recueillir le miel sans aucun effort. Terminés l’enfumage, la combinaison de cosmonaute et les risques de piqûres. Finies aussi la contrainte de racler les plaques d'alvéoles pour récupérer le nectar.

Leur système repose sur une idée de bricoleur. Lorsque les abeilles ont terminé de remplir une plaque, il suffit d'actionner le pressage pour récolter le miel en actionnant un robinet, comme s'il s'agissait d’eau courante.

Les parois intérieures sont en matière synthétique, mais la ruche est en bois comme la bonne vieille ruche traditionnelle. Les abeilles y sont comme chez elles. Livrée en kit, comme un meuble Ikéa, elle s’assemble en quelques minutes.

Le prix est lui, largement supérieur à celui d'une ruche classique. Il faut compter entre 250 à 700 dollars selon les modèles. Il faut en plus prévoir une centaine de dollars pour être livré en Europe. Les premières livraisons doivent débuter en mars 2016, le temps de construire un nouvel atelier de fabrication et d'installer l’équipement nécessaire pour honorer ces commandes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article